#16 TRAVERSÉE DU MAROC DIRECTION DAKHLA | VANLIFE | MAROC


Salut les amis bienvenue dans ce nouveau
Vlog destination camping cas où on vous raconte en ce moment notre voyage au
Maroc. Dans le dernier Vlog nous avions parlé de notre passage à Oualidia nous
avons continué sur Essaouira pour descendre jusqu’au fin fond du sahara
occidental a Darkhla au sud du Maroc Vous savez sans doute nos voyages
répondent toujours à deux critères celui de travailler et celui de s’amuser en
travaillant lors de notre voyage au Maroc nous avons
donc allier ces deux paramètres pour faire un joli voyage et après Oualidia
nous nous sommes rendus à Essaouira où nous avions rendez vous au domaine du
val d’argan pour faire un reportage sur les vendanges
Essaouira c’est une ville qu’on adore c’est une ville qui est très fraîches
parce qu’elle est très ventée bien souvent, c’est une ville d’artistes,
c’est une ville où on va découvrir beaucoup de peintres, de sculpteurs où on
va découvrir toute une orfèvrerie il ya toute une galerie d’art aussi qui
qui est dans la vieille médina et puis la vieille médina on y va aussi pour
acheter à manger pour pour se régaler avec avec les crêpes locales, pour se
régaler avec les poissons frais pour se régaler avec vraiment tout ce qui fait
le charme et la culture du Maroc mais le domaine du val d’Argan est à une
quinzaine de km d’Essaouira à une quinzaine de kilomètres à l’intérieur
des terres, c’est un domaine où on est à chaque fois chaudement accueillies, nous
avons pu profiter du ryad, de la piscine et de la cuisine délicieuse de ce
domaine dont nous vous avons déjà fait partager le couscous, mais ce qui fait
surtout le charme du val d’argan ce sont ces vins,
qui ont été créés par Charles Mélia et qui a importé les cépages de la vallée
du Rhône au Maroc et il en a fait tout un panel de vin, du blanc au rouge en
passant par le rosé et qui flirte sur les meilleures tables du Maroc et sur
certaines grandes tables Françaises et puis vous aurez la chance de pouvoir
soit mangé dans le restaurant d’été si vous venez comme nous on était, sinon il
y a un restaurant panoramique au dessus des vignes que je vous recommande
chaudement c’est un endroit où il fait bon vivre et
avec un peu de chance vous verrez même Goliath
le dromadaire travailler dans les vignes ça c’était donc pour la partie travail
mais on a eu aussi envie d’aller taquiner les vagues
donc pour la partie plaisir nous nous sommes rendus ensuite à Sidi kaouki. Aà
Ssidi Kaouki on a pris le temps de vivre on est allé un petit peu s’amuser dans
les vagues, on a pris le temps de marcher le long de la plage, on a pris le temps
d’aller se balader à dos de dromadaire également avec les enfants qui étaient
ravis de pouvoir se balader en se dandinant à cette hauteur et puis on a
repris la route direction Imsouane. On voulait aller à Imsouane
parce que quelques jours avant de partir j’avais vu un reportage qui parlait
d’une vague de 800 mètres de long qui déroulaient depuis
l’embouchure du port jusqu’au bout de la plage, je me suis donc renseigné
effectivement tout le monde avait l’air de dire que c’était un endroit assez
fabuleux et quand on a pris cette route pour descendre à Imsouane on a découvert
quelque chose auquel on ne s’attendait absolument, pas c’est une route qui
descend le long d’une falaise qui est très surprenante c’est très très beau
les décors sont absolument fascinant c’est un endroit où on peine à se
croiser à deux véhicules mais quand on arrive enfin au bout de la
route et qu’on tombe sur cette petite ville
on ne peut pas dire que ce soit un village c’est quand même quelque chose
qui a été construit au départ c’est un petit village de pêcheurs mais depuis le
tourisme s’y est développée mais comme les accès n’y sont pas
super facile ça reste une petite ville avec une ambiance très particulière.
Les activités principales qui règne Imsouane ce sont la pêche avec son petit port avec ses bateaux bleus un petit peu
comme à Essaouira, là vous allez pouvoir manger du poisson
grillé à vous faire péter le ventre juste directement sur sur les lieux de
pêche et puis vous avez toute la partie surf
avec deux plages une plage qui donne directement du côté de l’atlantique où
les vagues rentrer fort et puis de l’autre côté de la jetée
donc en face du port il ya une autre plage ou là les vagues déroule alors
nous on n’a pas eu la chance de voir cette vague de 800 mètres mais parce que
c’était pas la période c’est pas j’imagine que ça se passe aux équinoxes
et que on n’y était pas au bon moment mais en tout cas
en tout cas c’est un endroit qui est super facile pour apprendre à surfer c’est
safe en plus il y a vraiment aucun risque les plages sont des plages de sable est
vraiment l’ambiance de la ville est super agréable on y a fait de
chouettes rencontres ! Sachez si vous vous rendez à Imsouane que le
camping pour les camping-cars y est obligatoire c’est à dire que vous ne
pouvez pas rester dormir sur les parkings du centre du village alors
c’est un petit peu contraignant parce que le camping était un petit peu
excentré et c’est comme ça c’est la règle du jeu il faut la respecter
donc on y va le soir on revient le lendemain c’est pas très cher je crois
que c’est de l’ordre de 30 dirhams la nuit donc c’est pas c’est pas quelque
chose d’excessif après avoir passé de longues heures dans l’eau, après avoir
joué avec les enfants on a eu envie de passer une soirée agréable et quand on
s’est renseigné on nous a dirigés vers l’auberge Tassra qui est à l’entrée du
village on peut pas la rater c’est la première auberge quand on arrive sur Imsouane c’est un endroit extraordinaire c’est un
endroit où se côtoient une multitude de gens, c’est un endroit de surfers mais
c’est un endroit aussi de Marocains c’est ici que viennent jouer tous les
musiciens locaux et il y a une scène ouverte et on a pu vivre un moment
deux moments même extraordinaire le premier moment extraordinaire
c’est un soir quand Timothé s’est assis à la batterie alors qu’il y avait du
monde dans la salle et qu’on était en train de manger tranquillement lui s’est
défilés il a été se camoufler, il est s’asseoir à
batterie et il s’est mis à jouer avec Momo Africa alors si vous connaissez
pas Momo Africa on vous mettra le liens Momo Africa c’est c’est
un vrai personnage là, donc allé voir ce qu’il fait et donc qui s’est
installée à la batterie et Momo Africa a joué avec Timothé à la batterie alors
qu’ils n’avaient jamais touché une batterie de sa vie c’était juste un moment extraordinaire
le second moment extraordinaire qu’on a vécu c’était pas le même soir c’était le
lendemain ou le surlendemain je ne sais plus où on était tranquillement
installés Momo Africa est arrivé il a joué de la
musique tranquillement tout seul et puis tout à coup il y a un autre musicien qui
est arrivé qui s’est branché qui a commencé à jouer puis un bassiste qui
est arrivé qui a commencé à jouer avec lui puis un batteur qui est arrivé qui a
commencé et ils ont tapé le bœuf comme ça pendant une heure et demie et on a
vécu un monde d’une intensité incroyable quoi incroyable il y avait une
espèce de vibrations qui étaient là on avait tous le sourire jusqu’aux oreilles
et puis tout à coup à minuit tout s’est arrêté ils ont tout débrancher et tout
le monde est parti c’était juste un moment réservé aux anges
Alors vous allez me dire mais c’est bien joli tout ça mais ça fait ça fait déjà
deux étapes et Dakhla est encore à 1300 km alors c’est pas 1300 km d’autoroutes
ses 1300 km de routes plus ou moins bien entretenues de portions de routes neuves
et surtout de belles portions de piste en tôle ondulée et dans cette étape pour
rejoindre le sud on s’est mis donc à rouler
le plus que l’on pu sur cette première journée et on pensait pouvoir
arriver jusqu’à Tan Tan mais ça n’a pas été possible parce que parce que la
route était pas tout droite et donc on a fait un arrêt à Bouizakarn, c’est une petite ville et à l’entrée de cette ville il y a un
camping qui s’appelle le camping Tinoubga qui est perdus dans un désert de
pierres et on y a rencontré ce charmant monsieur qui nous apporte du thé à la
menthe ce matin parce qu’on avait dit qu’on boirait un thé à la menthe avec lui
et et voilà donc c’est un petit camping il n’y a pas d’électricité on est sur
des panneaux solaires ici on est les seuls mois de juillet
on peut le dire mais c’est un endroit où il faut s’arrêter quand vous descendez
si vous allez vers le Sahara plus à l’est où si vous descendez sur comme
nous sur Dakhla faut pas hésiter à faire était ici parce que au final c’est un
coin où il y a un puits il y a de l’eau il ya ce petit monsieur qui est super
adorable et qui vous accueillent à bras ouverts donc c’est une bonne année et puis au final
on a fini par aller jusqu’à Boujdour on est
arrivés de nuit Boujdour c’est la dernière étape avant de pouvoir regagner
Dakhla puisque entre Boujdour et dakhlas il n’ya plus quasiment aucun aucun
village donc à boujdour on s’est arrêté au camping et dans ce camping on a pu
refaire les pleins d’eau on a pu reprendre un petit peu d’électricité et
puis offert quelques courses avant cette grande étape. La route pour descendre
c’est une autre côtière mais également une route avec des dunes
de sable et les dunes de sable viennent empiéter sur la route
et il y a un tracteur qui est là pour désensabler les routes et c’est un
tracteur qui s’occupe d’une zone qui doit faire 300 km à peu près donc ce qui
fait que si vous passez au bon moment et que les dunes ont pas trop avancés sur
les routes vous pouvez passer, puis si vous y passez
au mauvais moment qui a eu beaucoup de vent et que les dunes on trop gagner sur
la route eh ben ce moment là vous pouvez plus
passez vous êtes bloqués au milieu des dunes et ça peut vite être vite être
embêtant donc boujdour on refait les plats et puis là on repart sur un
tronçon de route dont on nous annonce on a rencontré des français là-bas qui
voyageait avec un volkswagen t4 qui revenaient de Dakhla et qui me disent
écoutez en gros les routes sont belles quand elles sont construites et puis là
où elles sont pas construites bah vous allez perdre beaucoup de temps…
il croyait pas si bien dire c’est à dire que en fait toutes les parties qui ne
sont pas construites sont des partis qui sont des pistes où il ya de la tôle
ondulée relativement petite qui fait vibrer tout le camping car c’est très
désagréable ça nous oblige à rouler à 30 km heure voire moins de 30 kilomètres
heure pendant que les camions les semi remorques e déboule sur les pistes c’est
franchement une situation qui est assez inconfortable
on a hâte de voir cette route fini si on doit retourner au Maroc
et puis surtout on entre vraiment vraiment dans un autre monde là on est
on est dans le désert cette fois on croise des troupeaux de chameaux on
croise des gens qui vous vendent sur le bord de la route il ya des falaises des
gens vous vendent du poisson qu’ils ont pêché ou des moules qu’ils ont qu’ils
ont péché et qu’ils viennent vous vendre sur le bord de la route alors
qu’il n’y a rien il ya personne c’est assez extraordinaire comme ambiance.
Enfin après trois jours de voyage on arrive à Dakhla alors l’arrivée à Dakhla
c’est quelque chose d’assez extraordinaire
d’abord parce qu’on sait il ya un dernier checkpoint, non pas un dernier
checkpoint, un checkpoint de plus mais en tout cas là on sait que la route se
sépare en deux et donc on part d’un côté ou de l’autre de la lagune qu’on ne voit
pas encore, simplement quand on arrive sur cette partie qui est entièrement aux
travaux on monte une grande montée et quand on arrive en haut de cette montée
on a enfin la vue qui plonge sur la lagune et là bas c’est la grande
découverte parce que on a beau avoir vu des images sur internet où les photos
des copains qui était venu ici faire du kite c’est arrivé après trois jours de
route dans ces conditions un peu particulières elle et elle est comme une
bouffée d’air quoi on arrive on voit cette lagune qui est d’un bleu
extraordinaire on voit ces grands bancs de sable et de plage et on se dit waouh
c’est enfin là qu’on va pouvoir commencer à respirer un petit peu ! “On est arrivé, on est à Darkhla , on est à Dakhla” enfin presque on est dans la lagune là “On est au Nord de la lagune, on voit des ailes de kite” oh On es enfin
arrivé j’espère, au bout de cette route qui n’en finissait pas il
faut le dire Et là,
on a hâte de voir ce que ça donne mais d’arriver par la route
longtemps qu’on avait rêvé on l’a fait ! Quand on arrive, quand on arrive sur
cette lagune on se pose beaucoup de questions d’abord parce que quand on
arrive on se demande où on est, sur la droite il ya un golf il ya un golf mais
avec pas un brin d’herbe c’est un golf des sables, puis on voit on voit bien
qu’il y a des endroits où il y a des gens qui font du kitesurf
on voit pas de ville donc quand on quand on cherche quand on commence à venir un
peu gratter à droite et à gauche on demande comment ça se déroule et les
gens nous indique que la ville se trouve à 25 km de là donc en fait tous les
camps de kitesurf sont installés au bout de la lagune
c’est l’endroit le plus sécurisé c’est l’endroit où il n’y a pas de fond c’est
l’endroit où quand la marée monte vous naviguez avec 20 cm d’eau et c’est
un pur bonheur mais la ville est à 25 km c’est à dire
qu’à chaque fois que vous avez besoin de quelque chose il faut vous rendre à 25
km de là. La grosse surprise à Dakhla c’est comme on l’a dit dans une vidéo
précédente et il n’y a pas de camping il y a rien pour recevoir les
camping-cars si ce n’est au pk 25 donc derrière le
l’avant dernier checkpoint avant la ville il ya un parking où nous on était
juste deux trois ou quatre campings-cars je sais plus enfin pas grand monde quoi
en hiver il ya jusqu’à 400 500 camping car paraît-il mais nous on n’a pas vu
donc on est allé jusqu’à la ville on a été trouvé un camping pas de camping on
a été gratté un petit peu aux portes des camps de kite surf dont à peu près
personne accéder à notre requête et puis tout à coup
un soir alors que nous étions dans un camp de kitesurf en train de deviser un
petit peu avec des gens qui venaient de passer la journée sur l’eau et puis on
se demandait où on allait aller dormir Camille nous dit regardez la guerre une
fille qu’on connaît, on se retourne et on voit effectivement une jeune fille avec
qui nous avions fait de la musique à tarifa rappelez-vous l’épisode tarifa on
vous remet le lien si si besoin ou nous sommes retrouvés un soir après avoir
fait du kitesurf a juste taper le boeuf avec des gens qui étaient devant nous
une nana l’accordéon un gars la guitare on est venu hop on a on a bu un coup
ensemble et puis on a on a sympathisé et quand on est reparti le lendemain on
s’est dit on se reverra peut-être à Dakhla mais on comme on ne savait pas du tout lui l’un ni les uns ni les autres où on allait, on voyait pas du tout
comment on allait pouvoir se retrouver c’est quand même vaste Dakhla. Et bien cette fille on lui explique notre problème est
elle nous dit bah écoutez moi je suis dans tel camp je vais aller discuter avec le
patron et le lendemain elle vient nous voir en nous disant venez vous présenter
on va voir s’ils veulent bien faire quelque chose pour vous et quand ils
nous ont vus avec notre camping-car et nos enfants
ils se sont dit on va pas les laisser comme ça et nous ont gentiment proposé
de venir nous brancher sur leurs panneaux solaires c’est ainsi qu’on a atterris au
Dakhla camp dont on vous met le lien également dans la description le Dakhla
camp c’est un endroit où il y a des bungalows il ya une école de kitesurf ya
un restaurant panoramique et écouter voilà c’est ça fait partie des jolis
endroits si vous voulez vous rendre à Dakhla pour
venir séjourner les bungalows sont sympathiques comme tout on y mange super bien une nouvelle fois on peut que vous conseiller de venir rencontrer ces gens
adorables qui ont qui ont fait l’effort de nous héberger entre guillemets parce
que on dormait dans notre camping car mais en tout cas qui nous ont été
salvateur et qui nous ont permis de pouvoir passer une dizaine de jours à
Dakhla alors qu’on s’apprêtait à repartir au bout de trois jours dans la
mesure où on n’avait pas d’autonomie pour ça. Mais vous demandez peut-être qui
est cette jeune fille, et bien cette jeune fille figurez vous que elle
s’appelle Angely Bouillot et que en plus d’être sympathique et musicienne
elle est également championne du monde de kitesurf en rien que ça et donc on a
eu la chance de pouvoir faire du kitesurf avec elle pendant toute la
semaine et c’était vraiment un pur régal. Dakhla camp c’est un camp qui est en
pleine croissance en pleine expansion il vient juste d’être implanté et on a vu
que dans leur projet ils avaient ils avaient dans l’idée de faire une aire de
camping-car pour une trentaine de camping-cars donc ça notez le dans vos
dans votre tablette renseignez-vous sur la progression du
développement de ce camp et peut-être que vous pourrez bientôt aller y Kiter
en camping-car. Dakhla Camp organise également des expéditions pour pouvoir
aller se balader en 4×4 alors le monde en a profité pour aller filmer Angely
Bouillot au speed spot qui est un endroit où l’eau est très plate et où on
peut naviguer et envoyer de superbes sauts, mais ça ne s’arrête pas là on peut
aussi aller visiter la dune blanche on peut aller voir également les élevages
d’huîtres puisque Dakhla il y a également de l’ostréiculture on peut
aller voir les élevages d’autruches bref il y a une multitude de choses que
l’on peut faire Dakhla Camp qui est organisé sur place.
Alors on a vécu une petite aventure puisque on est parti nous aussi faire
des images dans la lagune donc on était tous guillerets
on avait à charge et tout notre matériel etc
et puis on fait des superbes images d’Angely qui est aller s’éclater sur ce
très joli spot, et sur le retour qui devait arriver arriva on s’est retrouvé
avec le 4×4 ensablé jusqu’à la gueule dans une
espèce de, de sable mêlé à de la vase bref un endroit d’où il est très très
compliqué de sortir voyant la tournure que prenaient les
choses et sachant qu’on était à peu près au milieu de nulle part
les uns et les autres est en partie essayer de trouver des bouts de bois des
machins enfin n’importe quoi pour pouvoir sortir le véhicule mais on avait
déjà essayé ça fait déjà une heure qu’on essayait de sortir le véhicule et
sentant que la mer était en train de monter
on a fait ni une ni deux on a récupéré notre matériel et puis on a
voulu rentrer à pied mais à pied c’est très loin il ya deux heures de marche
pour rentrer pour rentrer jusqu’à l’endroit où il y avait notre
camping-car et surtout il y avait nos enfants parce qu’on n’est pas parti avec Camille qui était malade et qui était resté dans un bungalow
forte heureusement il ya un endroit une piste sur laquelle genre il ya trois
véhicules qui passent on a fait du stop et il ya un très gentil monsieur qui ne
va prix se reconnaîtra d’ailleurs on lui fait un petit coucou
s’il regarde cette vidéo il nous a pris en stop et nous a ramenés jusqu’à
Dakhla camp et et puis bah là on a pu repartir avec un
autre 4×4 avec un autre véhicule pour pouvoir aller essayer de sortir la
voiture de la vase ce qui n’a pas été possible il a fallu faire intervenir un
énorme tracteur qui a débarqué d’on ne sait où un gars qui est venu jeu sans
dire ni bonjour ni au revoir qui a sorti le véhicule et qui repartit c’est aussi
ça le Maroc mais à quoi ressemble la ville de Dakhla
me direz vous et bien c’est un endroit encore une fois très spécial
on y arrive ça paraisse d’abord très austère on a sur 5 km des bâtiments
administratifs à droite et à gauche de la route tous picard et les uns que les
autres on se promet quelque part un petit peu en urss tellement c’est des
bâtiments un peu stalinien avec des grands bas avec des drapeaux
et donc on s’attend pas du tout à ça compte tenu de l’endroit où on et puis
la ville est assez immense il ya un aéroport au milieu de la ville paraît
aussi assez incroyable il n’y a pas beaucoup d’avions mais il y en a trois
ou quatre par semaines qui viennent et qui repartent
d’où le développement du tourisme d’ailleurs sur cette destination
mais la ville au final y est assez agréable et nous on y est allé pour pour
aller chercher de quoi refaire les pleins de nourriture avant de partir et donc on
s’est rendu dans les halles couvertes de dakhla et c’est un endroit haut en
couleurs vraiment une fois qu’on l’a refait les plats il ne nous reste plus
qu à rebrousser chemin et repartir vers Dakhla camp où on dit au revoir à tout le
monde mais surprise alors on n’a pas ramené de chiens
dans la coque mais peut-être on va ramener une kiteuse ça dépend de si elle à
la connexion ou pas la connexion en fait Dakhla quand on est arrivé il y
avait un gars derrière n’utilisez plus marrant mais j’arrive pas à partir ça
fait un mois que j’essaye de partir je n’arrive pas à partir et si c’est un peu
pareil on n’arrive pas à partir tous les jours on se dit on va y aller on va y
aller, demain on part, Je vais peut-être repartir avec vous je vais pas venir, et puis au final… on se retrouve avec une invitée à bord
c’est à dire que Angely qui hésitait à repartir en France parce qu’elle a une douleur au dos s’est tout à coup décidée et quand on est repassés devant Dakhla camp elle nous a fait signe on s’est arrêté à la charge et ses bagages a
passé trois jours avec elle avant de la déposer à l’aéroport à Agadir ce voyage on l’a mis en place avec un
projet qu’on a monté qui s’appelle “les plus belles routes du monde en camping
car” est la première étape de ces plus belles routes du monde en camping car se
sont les gorges de Dadès dans l’atlas Marocain et donc nous avons maintenant
le champ libre et nous allons pouvoir remonter direction Marrakech et
Ouarzazate puis les gorges de Dadès pour traverser l’Atlas mais on vous raconte
tout ça dans une prochaine vidéo n’oubliez pas de vous abonner n’oubliez
pas de partager cette vidéo si vous l’avez aimée n’oubliez pas de laisser
des commentaires si vous avez quelque chose à rajouter ou si vous avez envie
tout simplement qu’on puisse parler ensemble on se rejoint sur les lives on
se rejoint dans de prochaines vidéos et on vous dit à la semaine prochaine, ciao !

46 thoughts on “#16 TRAVERSÉE DU MAROC DIRECTION DAKHLA | VANLIFE | MAROC

  1. Nouvel épisode un peu long certes, mais la route fut très longue et il était difficile de raccourcir le voyage. Nous vous emmenons dans le sud Marocain, j'espère que les esprits ne vont pas s'échauffer autour de la dénomination Sahara occidental qui est ici une indication géographique et non un point de vue politique ! Posez-nous vos questions dans les commentaires et si certains liens vous intéressent il suffit de cliquer sur "Plus" dans la description pour avoir accès aux liens que nous vous partageons. 😎🏄‍♂️🍽🍌🚐🌏🌅🌤🌊

  2. Sympa cette nouvelle vidéo long format que nous avons regardé jusqu'au bout ! 👍Il ne manque plus qu'une petite carte pour qu'on puisse se situer et ce serait parfait ! À bientôt. 👫🚐 Pauline & Simon 🌍📷

  3. rien a dire super rencontre super pays je vous conseille d aller voir les video des marioles trotters qui sont sur le senegal et qui font de super rencontre as tres bientot merci pour ces moment d evasion

  4. et en plus ils font des rencontre innopinees cela nous donne envies de partir question quand devez vous partir pour le nord de l europe

  5. toujours aussi passionnant de vous suivre, et ça confirme le choix de vous imiter dès que cela nous sera possible

  6. j ai oublier de te demander ou et sur quoi tu doit faire les reportages car si tu veux une idee a cote de chez moi il y as un chateau qui fait fabriquer une barrique en christal

  7. si tu veu c est le château LAFAURIE PEYRAGUEY as sauternes ils ont montee aussi un restaurant et le chateau est tres biens renauve il est du style catarrhe c est un premier grand crus classer

  8. si tu veu tu m appeler ou je peu t appeler je suis de la bas je connet aussi des petit chateau qui ont des aire por les camping car je connetb ausi une des secraite du chateu yquem mais je ne sais comment te laisser mes coordonnees en privee

  9. si tu peu m envoyer un lien ou je peu te joindre ou m expliquer coment t envoyer un message sur ta page administrateur de facebook

  10. Salut, il existe un camping municipal à Dakhla et un camping plus moderne est en route à s'ouvrir. Dakhla est surtout prisé l'hiver par les camping cariste pêcheur, on y fait des pêches miraculeuses certain jours. Bonne journée à+ tard 🚐😎

  11. bonjour c est super sympa. Dakhla est une ville exceptionnelle moi pêcheur j'ai trouvé mon grand bonheur dans ces coins de pêches.bonne continuation et j espère se croiser un jour camping cariste marocain

  12. Merci pour cette super vidéo très expressif commentaire adorable vraiment c’est un endroit à explorer merci

  13. Superbe votre vidéo. Des moments inoubliables comme Timothée à la batterie ou la rencontre avec Angélique … de belles images et aventures. Ça donne envie de partir, hâte de découvrir la suite. Question: vous n'avez pas de panneau solaire ?,

  14. superbe vidéo comme dab superbe voyage le maroc bravo a vous quatre bonne continuation et j espère une rencontre sur les routes

  15. C'est génial !!!!! ❤️ Tous ces paysages magnifiques !!!!! 😱
    J'ai adoré le petit coup de batterie de ton fils 😉❤️
    En général les musiciens sont des gens avec un grand cœur ❤️

  16. Tu nous tiens en haleine , aucune longueur, votre ensablement n'est rien à côté de celui des Marioles Trotters au Sénégal , merci pour cette belle destination, je vous signale au passage l'accueil paysan qui propose des hébergements chez agriculteurs , bonne route, au plaisir de vous suivre encore et encore, et vive la cuisine marocaine

  17. Superbes images !!! 👍 Et super reportage hyper intéressant bravo 👏👏👏 Et ben ça donne trop envie d’y aller voilà 😁

  18. trés sympa ce vlog , il y a de la bonne humeur , ça fait plaisir de voir cela , j attend de voir les prochaines vidéo en direction de Marrakech et Ouarzazate ..Merci à bientôt ..Nicos

  19. Wow mais quels magnifiques paysages et spots 🤩, vraiment sympa de nous amener avec vous vivre toutes ces aventures. Faites moi une ptite place, je vous suis… J’ad😍re ! 🤗

  20. Bonsoir je parle de vous dans ma dernière vidéo 😊 c'est positif bien sûr 😊 je suis désolé je n'ai pas pu vous demander avant car je ne prépare jamais ce que je vais dire dans mes vidéos c'est venu comme ça d'un coup 😉 je voulais quand même vous prévenir 😜
    Bisous du gaulois 😘

  21. BIENVENUE AU MAROC L AMI JE TIENS A VOUS PRECISER QUE LE SAHARA EST MAROCAIN ET QUE LA RASD EST UNE CREATION DE l ALGERIE ET QUE L ALGERIE EST UNE CREATION DE LA FRANCE BREF…ON VA PAS REFAIRE LE MONDE FAITE ATTENTION CAR DIRE CELA EST PASSIBLE DE PRISON FERME AU MAROC ET CONTINUER DE NOUS MONTRER NOTRE BEAU PAYS DE TANGER A LAGUOUIRA…

  22. J’y suis allée c’est le top vraiment il y règne une ambiance ultra reposante saine
    Le paysage est merveilleux l’accueil est chaleureux

    Vive le maroc pour toutes ces richesses🇲🇦

  23. Vous êtes bienvenus au Royaume du Maroc.
    You are welcome to the kingdom of Morocco a legendary history and rooted civilisation.

  24. Merci beaucoup monsieur je suis marocain de rambouille et ç vrai vous connaissiez le Maroc mieux que moi ç fait plaisir merci

  25. un joli voyage au Maroc, grâce à vous on découvre des lieux sympas que nous les marocains on n'y arrive pas, je veux que vous passerez à côté de BINLWIDANE région Azilal, un joli paysage à découvrir

  26. Excellente video. Vous pouvez aussi lire mn blog sur le road trip à Dakhla
    https://samiastravel.blogspot.com/2019/08/un-road-trip-dakhla.html?m=1

  27. putain ça devient l'usine à tourisme DAKHLA.
    on est bien loin du spot secret au début des années 2000 où seule une tente bedouin etait à dakhla attitude

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *